Épuisé
Préservation Texinfine Texinfine

Préservation Texinfine

Référence : NF920

Aucun avis

Anti-oxydants Texinfine

Préservation rétablit et conserve les capacités naturelles de réparation et de défense d l’organisme face au stress cellulaire.

Préservation Texinfine :

- Active le facteur de transcription des HSPs

- Accélère la mise en place d’un taux protecteur de...

Contenance : 24 comprimés
Date limite de validité : 03/2017
50,00 € Achetez cet article et gagnez 20 points de fidélité
Livraison offerte à partir de 59 € d'achat

Préservation rétablit et conserve les capacités naturelles de réparation et de défense d l’organisme face au stress cellulaire.

Préservation Texinfine :

- Active le facteur de transcription des HSPs

- Accélère la mise en place d’un taux protecteur de HSPs inductibles

- Maintien l’efficacité des HSPs constitutives

- Diminue la sensation de fatigue et évite l’épuisement

Les interêts du régulateur biomimetique : Tex-OE de Préservation:

- Après l’exposition à un stress : soleil, chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie...

- En phase de récupération : régime alimentaire, jeûne prolongé, alitement de longue durée...

- Après des soins dermatologiques : peeling, laser

- suite à des perturbations physiologiques induites par : boissons alcoolisées, substance toxiques, tabagismes

- Vieillissement chronologique

- Exposition au chaud, au froid

- Efforts intenses : entraînement ou épreuve sportive

- Variation de pression : plongée, altitude, avion

- perturbations métaboliques : décalage horaire, changement de saisons, surmenage

- Stress cellulaire programmé : anesthésie, exploration invasive, chirurgie

Mais qu’est-ce que les HSPs ?

Nos cellules assurent leur conformation ainsi que la protection de leurs molécules au moyen de régulateurs nommés protéines de choc thermiques (Heat Shock Protéines : HSPs) ou protéines de stress, appelées aussi protéines chaperonnes.

Les HSPs régulent également d’autres mécanismes : transport et conformation de la structure spatials des brins nouvellement synthétisés, réparation des protéines endommagées ainsi que l’élimination des protéines irréparables, source de dysfonctionnements.

Il existe deux grands groupes d’HSPs : les HSPs constitutives et les HSPs inductibles.

La figue de barbarie, fruit de l’Opuntia ficus indica de la famille des crassulacées, soumise à un stress thermique intense, produit une substance qui lui permet d’éviter la détérioration thermique de ses protéines.

La mise en place rapide et efficace de ce dispositif de protection permet à cette plante de s’adapter sans subir les dommages liés au stress thermique fréquemment intense dans les régions subdésertiques.

Le bon repliement des protéines responsables des défenses immunitaires et l’absence d’épuisement de l’organisme donne une meilleure efficacité aux anticorps.

Une étude réalisée par Texinfine sur une équipe de plongeurs ayant consommé le biorégulateur préservation disposent de plus grandes réserves d’énergie et semblent moins sensibles au froid que les autres personnes non préconditionnées avec le biorégulateur Préservation.

En outre elles tremblent moins, présentent moins de douleurs musculaires, de même, la fatigue consécutive à une plongée rude est moindre.

L’organsime accumule donc moins de sequelles, et en conséquence fait ressentir moins de fatigue. En réparant plus vite les tissus, l’enchainement des réactions délétères s’arrête.

Une question?

Un conseiller vous répond et vous guide
04.68.21.10.10

Par comprimé:
Regulateur biomimetique : TEX-OE (texinfine Opuntia Extract) breveté et obtenu à partir de l’extrait total de mésocarpe du fruit d’une variété de figue de Barbarie (Opuntia Ficus Indica), correspondant à l’activité biologique d’un standard de 200g de fruits frais.
Phase d’initiation intensive:
En fonction du poids corporel (1 comprimé pour un poids inférieur à 55kg et 2 comprimés pour un poids supérieur à 60Kg), laisser fondre lentement sous la langue 1 à 2 comprimés, en prise quotidienne durant une semaine.

Phase d’entretien :
Laisser fondre sous la langue tous les 2 jours, soit 3 prises de préservation par semaine. La durée de la régulation dépendra de l’importance des réparations cellulaires

Soyez le premier à donner votre avis

Vous souhaitez laisser un avis?

Me connecter
TOP