La propolis, un trésor toujours d’actualité

Publié le 16/08/2017 -

Ruche

Un peu d’histoire sur la Propolis :

Pour comprendre l’étymologie du mot “propolis”, il faut se tourner vers le grec ancien où les mots “pro” et “polis” signifient respectivement “devant, en avant de” et “ville,cité”.

En d’autres termes le sens “devant la cité” fait référence à la propolis placée à l’entrée de la ruche par les abeilles pour prévenir l’intrusion de prédateurs, parasites ou contaminations.

Il est aussi possible que propolis vienne du latin “propolire” qui signifie “enduire”. La propolis étant en effet utilisée par les abeilles pour enduire et lisser l’intérieur de la ruche.

L’italien Stradivarius utilisait la propolis pour vernir ses violons…

Depuis la propolis est peu à peu tombée dans l’oubli mais elle revient sur le devant de la scène comme une excellent alternative à d’autres moyens pour la santé et le bien-être du système immunitaire, du système ORL, digestif et dermatologique.

L’exemple des Abeilles

Les abeilles semblaient occuper une place à part dans le monde des insectes; et seraient capables de se protéger elles-mêmes des agressions extérieures.

Cependant depuis les années 1990 et les pesticides, l’abeille est devenu une espèce menacée.

Un affaiblissement de son système immunitaire a pu être constaté.

Les abeilles prélèvent sur les bourgeons des arbres et arbustes une résine, qui les protège de presque tous les risques de contamination.

En mélangeant cette résine à de la cire et une enzyme sécrétée par leur système glandulaire, elles font une sorte de mastic qu’elles utilisent pour colmater leur habitat.

Elles utilisent aussi la propolis pour la réalisation d’un sas à l’entrée de la ruche avec lequel elles doivent toutes avoir un contact à chaque sortie ou entrée.

Grâce à la propolis les abeilles ont pu isoler leurs ruches des agressions et contaminations.

La propolis : plus de 150 composants actifs !

La composition de la propolis varie en fonction de l’environnement dans lequel la ruche évolue (climat, température, végétation…)

Mais d’une manière générale la propolis est composée de : 50 à 55% de résines arboricoles et autres substances résineuses, 25 à 35% de cire fabriquée et incorporée par les abeilles, 10% d’huiles essentielles, 5% de pollen de fleurs, 5% de divers produits organiques (bois, végétaux…) et minéraux (oligo-éléments,…)

Avec plus de 150 principes actifs de santé, le Propolis peut aider à un meilleur fonctionnement de l’organisme.

  • Des vitamines : la provitamine A aussi appelée vitamine anti-âge mais aussi des vitamines B (dont la B5, favorisant la croissance et la résistance de la peau).
  • De nombreux minéraux naturels sous forme ‘oligo-éléments : cobalt, cuivre, argent, manganèse, mobdylène, fer, magnésium, zinc…
  • Des acides phénols: comme l’acide caféique, l’acide cinnamique, l’acide férulique…
  • Des flavonoïdes en grande quantité: chrysine, pectolinarigénine, galangine,… ces flavonoïdes sont des antiseptiques naturels protégeant du rayonnement du soleil mais aussi des bactéries, champignons. Chez l’homme ce sont des antioxydants puissants.

Tous ces éléments présents dans la propolis ont des effets particulièrement efficaces sur le système immunitaire de l’homme : par exemple, elle stimule la production d’anticorps.

La propolis sous toutes ses formes

En gomme, sirop, spray, à macher ou croquer, en ampoules…