Candida Albicans, la plaie…

Publié le 9/01/2020 -

Qu’est-ce que le Candida Albicans ?

C’est une toute petite levure qui dort en chacun d’entre nous et qui peut un jour ou l’autre, devenir notre pire ennemi.

Le Candida Albicans est la plus connue des levures présentes dans notre organisme, il est présent dans nos intestins, notre estomac, notre oesophage, notre bouche et nos différentes muqueuses hors de tout conflit.

Au départ, c’est une bonne chose car il nous maintien en bonne santé en se nourrissant de matières organiques en décomposition produites par les autres locataires des intestins sans leur causer de préjudice. Il a un rôle de nettoyeur indispensable.

Il est d’ailleurs présent au quotidien sur nos aliments, les ustensiles, téléphone portable, clavier d’ordinateur…

Il nous laisse en paix tant que nous sommes en bonne santé et que notre alimentation n’est pas trop sucrée sous toutes ses formes.

Lors d’une faiblesse, baisse du système immunitaire et avec une alimentation sucrée, il en profite pour se multiplier, progresser, pendant que notre système immunitaire est sur d’autres fronts et se métamorphose en passant d’un état de levure à celui de mycélium (filament très fin) et se retrouve doté de “pattes”.

Dans cet état, il possède un grand nombre de récepteurs à sa surface pour identifier là où il se trouve, identifie les cellules de son hôte afin de faire corps avec elles, de s’y arrimer solidement parfois définitivement si rien n’est fait pour le déloger.

Il peut se développer de partout, racine des cheveux, ongles, organes internes, orteils…

Outre Atlantique, ils considèrent que le Candida Albicans serait responsable de plus de 65% des maladies de plus en plus courantes de nos jours, qu’on appelle maladie de “civilisation”.

Malgré qu’il ne faille pas voir le Candida Albicans derrière chaque problème, voici une liste de celles les plus courantes :

  • Mycoses vaginales
  • Infections urinaires
  • Stress et dépression nerveuse
  • Prise de poids, obésité
  • Fatigue chronique
  • Fibromyalgie
  • Spasmophilie
  • Psoriasis
  • Dermatites atopiques
  • Muguet
  • Acné
  • Arthrite
  • Problème digestif

Quel est son environnement favorable ?

En premier lieu, un déséquilibre acido-basique :

Notre organisme essaye de s’organiser constamment entre un pH basique et alcalin pour essayer de fonctionner au mieux. S’il y a déséquilibre, la maladie s’installe…

Le Candida Albicans, lui raffole d’un état acide prolongé pour se développer.

Autre lieu, le milieu hospitalier, considéré comme nosocomial, le candida Albicans est très présent.

Voici la liste des facteurs aggravants :

  • Sous-alimentation
  • Allergies alimentaires
  • Erreurs alimentaires, trop de sucres
  • Mauvaise digestion
  • Foie fatigué
  • Déséquilibre de la flore intestinale
  • Fatigue
  • Immunité faible
  • Alcoolisme
  • Antibiotiques

Pour mieux s’attaquer à une Candidose, il faut apprendre à mieux le comprendre.

C’est dans sa capacité à résister, à s’adapter et à changer de forme que réside toute la sournoiserie de cette levure.

La famille des champignons, composée des levures et des moisissures, n’est formée que d’un seul noyau, élément que l’on pourrait comparer à un cerveau qui s’occupe de tout. Ces champignons renferment également des petits grains appelés Mitonchondries.

Dans le corps humain, les mitochondries récupèrent le produit de notre digestion pour nous le restituer sous forme d’énergie

Alors que dans le cas du Candida Albicans, c’est à son profit exclusif qu’il s’approprie cette énergie puisqu’il possède son propre réseau de mitochondries. C’est l’une de ses ressources pour rester en vie et se développer.

Les levures se développent dans un milieu acide, riche en sucre, fréquement couplé à l’amidon, sucre présent dans les féculents (blé, riz, etc..) et les légumes racines (pommes de terre, navets, etc.)

Les moisissures grandissent à partir d’un bourgeon unique qui s’étire en filaments pour devenir un Mycelium.

Le mycélium est constitué de très minces fils capables de percer et de traverser toute paroi des organes qui l’abritent pour s’immiscer dans la circulation sanguine et lymphatique et naviguer dans l’organisme.

Sous forme de bourgeon, le Candida est nécessaire à notre santé, alors que sous forme de mycélium, il devient nuisible.

Candida Albicans Bourgeons
Candida Albicans Mycélium

A l’état mycélium, les Candidas détruisent les bifidobactéries de la flore intestinale, l’intestin s’affaiblit et devient poreux et les vrais ennuis commencent tant au niveau inflammatoire, qu’allergique.

Il faut savoir que quand notre organisme veut éliminer un corps dérangeant, c’est comme s’il l’estampillait avec un “tampon” pour le marquer et pouvoir le répérer facilement pour le détruire…. Le Candida Albicans a la possibilité de supprimer ce marquage et continuer à se camoufler !

Eliminer le Candida, c’est possible…

Il faut tout d’abord changer son mode alimentaire, je sais c’est difficile et frustrant mais plus vite vous le faites, plus courte sera votre période de privation.

Il est impossible d’y échapper !!

Commencez d’abord par ce qui est facile pour vous, comme supprimer le carreau de chocolat, la touche de sucre de 16h, non pas que ce soit salvateur mais vous pourrez progresser pour ensuite réellement le supprimer et dans la frustration, l’aspect psychologique, émotionnel ne doit pas être séparé de celui de la raison.

1- Les sucres sous toutes formes

2- Les Amidons, il y en a de partout, on ne peut pas le supprimer intégralement mais l’objectif est d’affamer le Candida.

Donc stop aux pommes de terres, le riz, le pain, les pâtisseries, les pâtes, les bananes, les konjacs, les biscuits apéritifs, les biscottes, les pop-corn et les céréales.

Privilégiez les viandes (pauvre en amidon), le poisson, les oeufs, le soja
Les avocats, les légumes, crudités, les amandes et noix, le quinoa, les fruits, la farine de coco, les graines germées, les épices (cannelle), les fromages sans lactose comme le parmesan, gruyère et mozarella.

3- Agissez sur l’équilibre acido-basique avec l’alimentation et avec le complément alimentaire Formule Alcalinisante , stopper l’acidité dans l’organisme est très important.

4- Prenez un complément anti-Candida tel que Clean-Candida ou Cleanse Candida avec Bérbérine, car la berbérine à la capacité de détruire le film protecteur de la levure.

5- Refaire la flore intestinale avec le probiotique Ferzym Flore MS 10.9

Voilà, vous avez les clés en main pour vous sortir de cette plaie.

Cet article est largement inspiré d’un merveilleux livre sur le Candida Albicans :

Ce Candida qui nous gouverne, d’Alexandrine Rossetti & Alain Vernède (Naturopathes et Iridologues) Autoédition